Liénor aux Kerguelen


La douce chaleur d’Amsterdam
14 octobre 2010, 15:22
Filed under: découverte

Le 8 septembre au matin, nous sommes arrivés en vue de l’île Amsterdam, après être passé à distance de l’île Saint Paul, de nuit. Le cône volcanique se dresse devant nous, isolé au milieu de l’océan ; 7 km de diamètre à peine, et un univers qui me faisait lui aussi bien rêver. Le 9 au matin, l’hélicoptère me débarque avec quelques autres « interdistricts » et mon rêve de voir l’île Amsterdam se concrétise. La première sensation qui me saisit en sortant de l’hélicoptère, c’est l’atmosphère : il fait doux, l’air est parfumé d’odeurs végétales, ça sent le printemps, c’est le choc alors que nous avons quitté des îles Kerguelen blanchies par des chutes de neige toutes récentes (il avait neigé abondamment l’avant-veille de notre départ)

Quelques heures à peine sur ce bout de caillou perdu de l’océan indien. Le temps de faire un aller-retour de la base Martin de Viviès jusqu’au cratère Antonelli, revenir à midi pour savourer le buffet de spécialités locales (ah, les fameuses langoustes d’Amsterdam !) et repartir l’après-midi pour une autre petite balade. Du soleil, de la verdure, des arbres : dépaysement garanti ! Et on a été réembarqué à 17h, déjà…

Le fin mot de l’histoire, c’est que j’ai eu l’immense privilège d’être redébarquée le 10 pour des raisons professionnelles. Une rapide intervention sur le matériel météo, je ne suis pas restée plus d’une demi-heure à terre (oui, mais j’ai refait un dernier tour d’hélico !) et j’ai recroisé les hivernants d’Ams en pleins adieux comme nous l’avions été nous-même quelques jours avant. Drôle de sensation, j’ai préféré repartir le plus vite possible une fois mon travail accompli pour les laisser une dernière fois « entre eux ».

En quittant Amsterdam, la Marion a contourné l’île pour nous permettre d’admirer les falaises d’Entrecasteaux, hautes de 700m et peuplées d’innombrables albatros. Ce sera notre dernier regard sur les Terres Australes.

Publicités

4 commentaires so far
Laisser un commentaire

merci pour ces images d’Amsterdam, c’est un beau caillou !
En effet, avec tous les arbres ça a du faire un choc ! Quant aux otaries, ça fait un peu « où est Charly » !!!
Encore de gros bisous tendres !
maman.

Commentaire par geneviève

Allez Liénor, cette aventure en attend d’autres !

Commentaire par sebcec

Trop trop beau, les photos d’Amsterdam. Ca a effectivement l’air dépaysant quand on vient de Kerguelen. Quelle chance, quand même, d’être allée dans ces coins perdus de notre belle planète.
Bisous

Commentaire par Anaïs

C’est beau comme tout. C’est comme la fin d’un film qu’on aime bien : on reste assis jusqu’à la fin du générique en espérant une nouvelle image.

Commentaire par Patrice




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :